Apnées du sommeil

Votre Centre du sommeil à Paris

Les apnées du sommeil

Le syndrome d’apnée du sommeil consiste en la répétition d’obstructions pharyngées pendant le sommeil. Les apnées peuvent entrainer une baisse d’oxygénation dans le sang et/ou un allégement du stade de sommeil voire un micro éveil.

Les facteurs favorisants sont le surpoids (2/3 des patients), la position dorsale et les facteurs familiaux. Les apnées surviennent à tout âge (3 -90 ans).

Votre Centre du sommeil à Paris

Les symptômes

Si vous avez des apnées, vous pouvez présenter les signes cliniques suivants : 

La nuit :

  • un ronflement,
    • des arrêts de respiration ou une respiration qu’on entend moins bien, suivies d’une inspiration bruyante,
    • des éveils plus ou moins conscients avec parfois le cœur qui bat vite
    • la nécessite d’aller uriner plusieurs fois la nuit

Le jour :

  • une somnolence diurne (envie de dormir)
  • une fatigue (avec impossibilité de faire des siestes)
      • des troubles de concentration ou de mémoire (des prénoms ou des noms..),
      • une irritabilité.

Tous ces signes ne sont pas forcément toujours présents, de même que d’autres signes peuvent également être ressentis.

  • Vous pouvez également présenter des complications/associations ou être à risque de :
    • Hypertension artérielle, Infarctus, Troubles du rythme cardiaque, AVC..
    • Diabète, Acromégalie
    • Glaucome
    • Dépression
Centre Médical Veille Sommeil à Paris

Les examens à faire en cas de suspicion d’apnées du sommeil

Avant de traiter des apnées du sommeil, un bilan initial est nécessaire pour évaluer l’importance des apnées, leur retentissement, et les sites d’obstruction potentiels par un examen clinique et un enregistrement nocturne.

L’examen clinique recherche un recul de la mâchoire inférieure, une grosse langue, de grosses amygdales, une déviation septale.  Un examen au nasofibroscope permet d’évaluer les espaces en arrière du voile du palais, de la langue, de l’ épiglotte 

L’enregistrement de la respiration pendant le sommeil  ou  Polygraphie  sera pratiqué pour faire le diagnostic d‘apnée du sommeil et de sa sévérité. En cas d’ enregistrement de paramètres encéphalographiques, on parle de polysomnographie.
Au CMVS, les enregistrements sont réalisés en ambulatoire.

Le nombre d’apnée et d’hypopnées par heure de sommeil (IAH : index d’apnée hypopnée) est comptabilisé. Il est considéré comme anormal au delà de 5/ heure chez l’ adulte.

Les apnées du sommeil

Les traitements

Le traitement des apnées du sommeil est d’autant plus indispensable que vous présentez des symptômes, des complications et des baisses d’oxygénation dans le sang pendant la nuit. Le but du traitement sera de donner un calibre suffisant à votre gorge pour pouvoir mieux respirer.

Le traitement sera adapté à votre situation et selon votre souhait. Au CMVS nous utilisons les moyens suivants :

  • Tentative de Perte de poids
  • Traitement positionnel : nous vous encourageons à dormir dans toutes les autres positions de sommeil (ventre/cotés) que le dos à l’aide de dispositifs plus ou moins sophistiqués

Pression positive continue (« le masque ») : un générateur intelligent envoie de l’air avec une certaine pression au travers d’un tube et d’un masque au travers du nez (masque nasal, sous nasal, intranarinaire), ou du nez et de la bouche (masque de « pilote de chasse », facial à mettre la nuit.

Le traitement est mis en place à votre domicile par un technicien expert de l’une des sociétés prestataires de service avec laquelle nous travaillons. Le suivi est assuré, sur place et à distance par l’équipe de techniciens du prestataire de service et par nous meme plus ponctuellement.

Orthèse dentaire de propulsion mandibulaire : (« les gouttières), qui consiste à tirer sur la mâchoire inférieure la nuit et tirer sur la langue et les tissus pharyngés. 

Le traitement est effectué par un dentiste spécialisé après avoir vérifié l’état de vos dents et s’assurer que vous présentez les critères d’efficacité de ce traitement.  

Chirurgie des tissus mous ou la Radiofréquence n’est le plus souvent effectuée qu’après avoir fait un bilan lors d’une endoscopie de sommeil qui permet de déterminer plus précisément vos sites obstructifs et permet d’éviter des chirurgies inutiles.

La chirurgie consiste à supprimer ou réduire le volume ou réinserrer des tissus mous au niveau :  des fosses nasales, du voile du palais, des amygdales palatines (du fond de la gorge) ou des amygdales linguales (en arrière de la langue) de la langue,

Chirurgie osseuse d’avancée osseuse maxillo-mandibulaire : est effectuée par un chirurgien maxillofacial et  consiste à avancer les os de vos mâchoires. Ce traitement est très efficace. Il est peu douloureux et change esthétiquement votre profil.

On peut également essayer de renforcer l’activité des muscles qui dilatent la gorge par :

  • La Stimulation électrique de la langue : un «pace maker » est implante à la partie haute du thorax qui va stimuler la nuit le nerf de la langue, qui va ainsi avancer de quelques millimètres. Le traitement est très efficace quand les critères de succès sont présents. En France ce traitement n’est pas remboursé par la Sécurité Sociale et est très onéreux.
  • La Réeducation myofaciale : des exercices quotidiens de la langue, du voile du palais et des joues sont donnés. Ils demandent d’être poursuivis dans le temps pour éventuellement être efficace. Ils sont dirigés par des kinésithérapeutes ou des orthophonistes spécialisés.

Une surveillance de l’efficacité et de la tolérance du traitement s’impose.

 Et  les traitements médicamenteux ?

Pour  l’instant il n’ existe pas de vrais traitements médicamenteux du syndrome d’ apnées du sommeil . En cas de somnolence persistante malgré la ventilation par PPC , des traitements de complément  peuvent etre envisagés de façon exceptionnelle .

PPC

Orthese dentaire

Chirurgie

Votre Centre du sommeil à Paris

Prise de rendez-vous en ligne,
facile d'accès !