Vous êtes ici

Accueil » Bruxisme

Les examens

Les examens à faire pour le bruxisme

Le bilan commence toujours par une histoire de la maladie détaillée. C’est un entretien qui inclut l’historique des problèmes qui amènent à consulter et les facteurs de risque ou d’entretien (médicaments, habitudes de vie, type de stress, autres troubles du sommeil ou autres douleurs…).

Il est souvent nécessaire de s’aider de questionnaires d’auto-évaluation ou d’un agenda douleur.

Un agenda du sommeil, éventuellement associé ou non à une actimétrie (voir) peut également être nécessaire pour apprécier globalement la qualité du sommeil.

L’examen clinique de la face et du cou porte sur les muscles masticateurs, les mâchoires et leur fonctionnement, la bouche et l’occlusion dentaire (rapports dentaires). Celle-ci peut d’ailleurs être modifiée par une usure des dents.

Les examens paracliniques radiologiques (radiographies ou IRM) et éventuellement des empreintes de vos dents avec un montage des arcades dentaires sur un simulateur de mouvements peuvent être demandés. En dehors de la radiographie panoramique dentaire qui est un examen très courant en art dentaire, ils ne sont pas systématiques.

De même des bilans complémentaires auprès d’autres professionnels de santé peuvent vous être conseillés. Par exemple, en cas de troubles du sommeil associés au bruxisme, des enregistrements nocturne peuvent être demandés (polygraphie ventilatoire ou polysomnographie) et à cette occasion l’activité des muscles masticateurs peut être enregistrée. Des examens de type examen clinique ORL avec fibroscopie nasale et/ou une rhinomanométrie (mesure des résistances nasales) peuvent également être utiles pour évaluer une obstruction nasale.

Prendre rendez-vous

L'équipe du bruxisme