Vous êtes ici

Accueil » Lexique

Lexique commençant par R

Lexique des pathologies du sommeil
Cliquez sur une des lettres ci-dessus pour aller à la page des termes commençant par cette lettre.

R

Radiofréquence rechercher ce terme

Généralités
La Radiofréquence correspond à l’émission d’ondes radio de fréquences variant de 3 Hz à 30 GigaHz. Cette large bande d’ondes est subdivisée en sous catégories. Celles utilisées dans le traitement du ronflement/apnées sont des ondes de basses ou de moyennes fréquences le plus souvent.

L’application à la sphère ORL a débuté en 1996.
Action
On admet que l’application de la radiofréquence permet de créer une lésion avec comme conséquence une diminution de volume et une rigidification tissulaire.


Indications
Dans le cadre du ronflement, l’UPPP ne saurait être faite sans enregistrement respiratoire pendant le sommeil au préalable.
Il est indiqué au niveau du voile du palais chez des patients avec un ronflement sans apnées ou chez des patients présentant un syndrome d’apnée du sommeil minime à modéré préalablement sélectionnés.
Il est indiqué au niveau des cornets inférieurs dans les obstructions nasales liées à une hypertrophie des cornets inférieurs ne s’améliorant pas après un traitement médical bien conduit.
Il est indiqué au niveau de la langue dans les syndromes d’apnée du sommeil modéré à sévère en association avec un traitement du voile du palais chez des patients en échec de traitement par ventilation mécanique à pression positive ou par orthèse dentaire.


Modalité pratique
Le matériel utilisé se compose d’un générateur d’ondes de radiofréquence et une électrode.

Le traitement est réalisé en ambulatoire sous anesthésie locale.
Ce traitement peut s’appliquer sur les cornets inférieurs et le voile du palais et plus rarement au niveau de la langue. Le traitement n’est le plus souvent pas douloureux ni pendant la séance ni après contrairement au traitement conventionnel chirurgical (UPPP=uvulopalatopharyngoplastie) ou au laser. Il peut par contre s’accompagner d’une gêne pendant quelques jours.

Une à 3 séances sont nécessaires.

Le résultat se juge à 8-10 semaines après la dernière séance de radiofréquence. Pour le syndrome d’apnée du sommeil, un enregistrement de contrôle doit être effectué 3 à 6 mois après la radiofréquence.

Docteur Blumen

Ronflement rechercher ce terme

Bruit respiratoire, plutôt inspiratoire se produisant pendant le sommeil. Il est lié à la vibration des tissus au fond de la gorge (surtout le voile du palais et/ou la luette). Il est favorisé par l’obstruction nasale. Son intensité varie de 60 à 95 dB. Isolé, sans troubles respiratoires associés, il ne constitue pas une maladie mais uniquement une gêne conjugale/sociale. Seul un enregistrement de la respiration pendant le sommeil (polygraphie ventilatoire ou parfois polysomnographie nocturne) peut formellement éliminer la présence de troubles respiratoires associés. Les traitement sont multiples : Règles diététiques, traitement chirurgical (chirurgie conventionnelle, laser, radiofréquence) ou orthèse dentaire. Les huiles essentielles ou les coussins anti ronflement n’ont pas fait la preuve de leur efficacité.

Dr BLUMEN.

Traitements du ronflement
Le ronflement est lié le plus souvent à la vibration de tissus en particulier le voile du palais. Celui-ci vibre car il est trop « mou » ou trop « volumineux » ou situé dans une gorge trop étroite.
Plusieurs méthodes sont employées pour empêcher le voile du palais de vibrer.
1/ Eliminer les facteurs favorisants la vibration :
- Diminuer/Supprimer les substances « ramollissant » le voile du palais : l’alcool, les myorelaxants, certains somnifères, certains anxiolytiques.
- Diminuer/Supprimer les facteurs ayant tendance à rétrécir la gorge : l’inflammation (liée au tabac ou au reflux gastrooesophagien), le surpoids.
-Diminuer/Supprimer ayant tendance à faire rentrer l’air inspiré plus rapidement : l’obstruction nasale.
2/ Méthode de traction du voile du palais :
Certains dispositifs que l’on place sur les dents et que l’on appelle orthèse dentaire permettent de tracter vers l’avant la langue et le voile du palais.
3/ Méthodes de rigidification du voile du palais:
- la radiofréquence permet de créer plusieurs « lésions » dans l’épaisseur du voile du palais qui vont cicatriser et rigidifier le voile du palais. Ce geste est réalisé sous anesthésie locale.
- les implants vélaires sont des brins de polyéthylène que l’on insère définitivement dans l’épaisseur du voile palais. Ils vont entraîner une réaction de fibrose qui va rigidifier le voile du palais. Le geste est réalisé sous anesthésie locale.
4/ Méthodes de réduction de volume du voile du palais :
- le laser permet de sectionner la partie inférieure du voile du palais et réduit sa longueur ; seule la limite de section sera rendue rigide par le processus de cicatrisation. Le geste est réalisé sous anesthésie locale.
- le bistouri électrique permet de sectionner la partie inférieure du voile du palais et réduit sa longueur ; seule la limite de section sera rendue rigide par le processus de cicatrisation. Ce geste est appelé UPPP (uvulopalatopharyngoplastie) ; il est réalisé sous anesthésie générale.

Dr BLUMEN

Prendre rendez-vous