Vous êtes ici

Accueil » La stimulation du nerf de la langue dans le syndrome d'apnée du sommeil

La stimulation du nerf de la langue dans le syndrome d'apnée du sommeil

Date de l'article: 
Mercredi, 24 Octobre, 2012

Certains muscles de la langue (muscle génioglosse, muscle génio hyoidien) permettent de maintenir ouvertes les voies aériennes supérieures en continuant à se contracter la nuit et juste avant l'inspiration. Chez certains, pendnat la nuit, cette contraction diminue ou est retardée : un collapsus des voies aériennes supérieures peut survenir et produire une apnée.

La stimulation du nerf qui active ces muscles permet de maintenir les voies aériennes ouvertes pendant le sommeil et évite ainsi la sruvenue des apnées. Récemment, plusieurs publications ont montré l'efficacité et la bonne tolérance de ce traitement qui pourriat s'apparenter à un pace maker de la langue.

Il s'agit d'un matériel complétement implanté qui délivre la nuit une stimulation du nerf moteur de la langue. Il est palcé au cours d'une intervention chirurgicale sous anesthésie générale. L'hospitalisation est de courte durée. Il est nécessaire par la suite de régler les paramètres électriques au cours de la nuit pour assurer un bon fonctionnement. Des critères d'efficacité cliniques ont été déterminés et laissent à penser que seuls certains patients pourront bénéficier d'un tel traitement.

Actuellement, ces dispositifs sont en cours d'évaluation. Ils ne sont pas utilisés en pratique courante et ne sont pas encore remboursés alors que leur cout théorique est encore élevé.

 

Docteur Marc Blumen

 

Prendre rendez-vous